Tood - The Rise & Fall Of Frankenotters


Un nouveau record vient d'être battu par votre serviteur, un dont je ne tire absolument aucune fierté : 7 mois d'intervalle entre deux concerts. Mais ne nous attardons pas sur ce fait honteux, et parlons du côté positif de la chose : un nouveau concert en vue.

L'Espace El Doggo accueille en cette nuit d'Halloween une soirée organisée par la jeune association Hey Beh Té, qui semble bien partie pour agiter les murs et la voûte du Doggo de manière régulière et bruyante. Une soirée fort riche entrecoupée de DJ set et de séances de maquillage sombre à volonté.

Les hostilités débutent par les bien nommés Rise & Fall of the Frankenotters, autrement dit les loutres infernales dont je vous ai parlé il y a un an de cela à peu près à la même période, ce qui prouve que ces mustélidés ne sont pas incommodés par le froid automnal ambiant vu l'énergie dégagée sur scène et dans la fosse, leur habitat naturel.

Faisons ensuite la connaissance d'un groupe inconnu de moi jusqu'alors, s'évertuant dans un style musical inconnu également, à savoir le Doom : Tood.

Tood, c'est une saturation de guitare continue et des sonorités psychédéliques qui vous transportent dans la bande son d'un film d'horreur au sang rouge tellement vif qu'il vous brûle les yeux. Une belle découverte en somme.

http://www.ardonau.net/tood/index.html

Articles les plus consultés